Fernand Bignon, le rideau de frênes, 1928, tirage bromure, 27 x 35 cm, coll. Ardi – Caen.

En ce printemps 2020, ces 2 petites filles – là auraient respectivement 100 et 98 ans.
Elles connaitront la guerre, les caves, la peur des bombes, la tuberculose qui ravage. Elles ne le savent pas encore.
Sur cette photo, le  soleil est présent sous une forme de diagonale ou de frise qui croise deux autres diagonales: celles fuyantes des chemins. Elles forment un toit naturel protecteur à leurs jeux enfantins.
Les petites  auront servi de modèles toute leur vie à leur papa photographe et cinéaste.

Donnée à L’ ARDI, depuis une décennie, la photo vit, revit et les petites aussi. Elles voyagent en lieux sûrs, grâce à cette association à qui on peut accorder toute confiance pour  ses conseils, sa gentillesse et surtout  sa compétence et son professionnalisme. 

Frédérique Closier, petite-fille du photographe Fernand Bignon



Annette et Fernande, la composition et la grande délicatesse d’un noir et blanc tout en nuances, et l’intimité des deux enfants qui sont sans doute dans un autre monde, une photo simple, sincère, un plein équilibre…. On est loin de l’instant décisif car on sent que le temps est suspendu, un monde d’enfant intemporel.

Claude Boisnard