Maxime Du Camp en Égypte (1849-1850), Tirages photographiques inédits

Un important travail de recherche nous a conduits en Égypte sur les traces de Maxime Du Camp, jeune voyageur ambitieux, accompagné de son ami Gustave Flaubert, en 1849-1850. Initié à la photographie par Gustave Le Gray, Maxime Du Camp est missionné par le ministère de l’Instruction pour faire des relevés photographiques des monuments antiques. Sur le Nil, les deux jeunes gens croisent le peintre normand Jean-Charles Langlois qui est venu dessiner les champs de bataille de l’Expédition d’Égypte pour préparer ses panoramas. 

C’est dans la collection du peintre que seront retrouvés les vingt-quatre tirages réalisés à partir des clichés de Maxime Du Camp, qui sont ici présentés. Ces tirages primitifs se révèlent exceptionnels par leur qualité et leur originalité.

Sommaire

Préface
Gilles Boussard
L’œuvre révélée de Maxime Du Camp
Sylvie Aubenas
Jean-Charles Langlois, Maxime Du Camp et Gustave Flaubert
Luc Desmarquest
L’énigme des tirages du fonds Langlois, hypothèses
Luc Desmarquest
Identification du procédé photographique de Maxime Du Camp
Nicolas Le Guern
L’album photographique de Maxime Du Camp
Anne Lacoste
Études comparatives
Bernard Chéreau et Luc Desmarquest

Cahier n° 4
128 pages, 21 x 29,7 cm. 
Janvier 2012. 15 euros.
isbn : 2-908076-05-5.