Nuits révélées, 1914 – 1960.


Photographies de Marcel Bovis, François Kollar, André Kertész, Réné-Jacques, Willy Ronis, et Marguerite Vacher.

Photographier la nuit, un défi technique resté longtemps inaccessible.

Il aura fallu attendre les inventions conjuguées de l’éclairage artificiel et de solutions chimiques plus sensibles. Dès lors, la photographie dans sa capacité à saisir et cadrer le détail apparaît comme le révélateur du monde nocturne alors que les ombres et les clair – obscur le parent de mystère.

Cette mise à jour du réel va fasciner nombre de photographes. Ils sont six à être réunis ici dont une femme photographe caennaise Marguerite Vacher. Ils rêvent le monde nocturne, celui des boulevards, des cafés, des ruelles désertes et sombres. Ils sculptent en ombres et lumières leurs visions poétiques, révèlent dans l’espace temps de la rue et de la nuit des décors de cinéma, faisant de la photographie « un art solaire au service de la nuit. ».*

*Pierre Mac-Orlan 

Dans le cadre de l’exposition «L’École du regard » présentée au musée des Beaux-Arts de Caen, l’Ardi a choisi d’exposer des tirages modernes de photographies issues des collections de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine et du Fonds Marguerite Vacher déposé à l’Ardi – photographies. Ces tirages ont été réalisés par Christophe Frontera pour le fonds de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine) et Philippe Delval pour le fonds Marguerite Vacher. 

L’Ardi remercie la Médiathèque de l’architecture du patrimoine, le musée des Beaux-Arts de Caen, leurs directeurs Gilles Désiré dit Gosset, Emmanuelle Delapierre, et leurs équipes, qui ont permis cette exposition ainsi que les bénévoles de l’association : Catherine Blondel, Gilles Boussard, Elisabeth Flexer, Evelyne Kiesow et Maylis Sangaré. Nous adressons un remerciement tout particulier à Matthieu Rivallin et Florence Ertaud capables de rendre l’impossible possible ! 

Nuits révélées, 1914 – 1960.
Photographies de Marcel Bovis, François Kollar, André Kertész, Réné-Jacques, Willy Ronis, et Marguerite Vacher.

Galerie Mancel, musée des Beaux-arts de Caen
Entrée libre tous les jours sauf le lundi
29 Mai au 17 octobre 2021 

Texte de Gilles Boussard et Catherine Blondel